VIDÉO. « Des têtes ont traversé les plafonds » : selon un passager traumatisé du vol Londres-Singapour

« J’ai vu des gens de l’autre côté de l’allée de l’avion se retourner horizontalement, heurter le plafond et retomber dans des positions très inconfortables. Des gens qui ont eu d’énormes coupures à la tête, des commotions cérébrales… ». Sous le choc, dit Dzafran Azmir. L’étudiant de 28 ans se trouvait mardi à bord du vol chaotique reliant l’aéroport d’Heathrow de Londres à Singapour. L’avion a effectué un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Bangkok, en Thaïlande, après la mort d’un homme de 73 ans et plus de 80 personnes ont été blessées en raison des turbulences extrêmes qui ont secoué l’avion. « Si je me souviens bien de ce qui s’est passé, j’étais à ma place et j’aurais dû me reposer à ce moment-là », se souvient Dzafran. Ma ceinture de sécurité était bouclée et j’ai commencé à sentir que l’avion entrait dans une sorte de turbulence », poursuit le jeune homme. L’avion a commencé à trembler et j’ai cru que j’allais me recroqueviller, mais ça n’a fait qu’empirer. »

Une première analyse des données réalisée par le service de suivi des vols Flightradar24 a montré que le Boeing 777 a connu de très fortes turbulences pendant plus d’une minute alors qu’il se trouvait à plus de 11 000 m au-dessus du Myanmar. L’avion s’est soudainement élevé puis est retombé à plusieurs reprises. «Tous ceux qui étaient debout, les membres de l’équipage et surtout ceux qui se trouvaient dans les toilettes, ont été les plus blessés. Les personnes qui n’ont pas réagi, qui dormaient, ont malheureusement aussi beaucoup souffert de l’incident », poursuit l’étudiant.

« Je n’avais pas réalisé à quel point il y avait de choses cassées dans l’avion, les bosses dans les compartiments à bagages », dit-il. Je pensais que c’était juste les masques à oxygène qui sortaient et faisaient exploser le panneau. Mais en fait, les têtes ont littéralement transpercé les panneaux en plastique et les ont brisés. Il y avait du sang et des morceaux partout. Dès leur atterrissage, les blessés ont pu être soignés. Ce mercredi matin, 20 blessés étaient toujours en réanimation.

Dzafran Azmir, 130 autres passagers et 12 membres d’équipage ont pu atterrir à Singapour, via un autre vol, ce mercredi matin. Mais le jeune homme explique que l’incident est loin d’être digéré : « Nous avons commencé à avoir des turbulences sur le vol Bangkok-Singapour. En voyant les nuages ​​et en sentant l’avion trembler, on s’attend à ce que quelque chose se reproduise, comme si on redoublait de malchance… Ce genre d’évènements prend du temps à digérer. »

Louis

A chaque coup de stylo, créez des histoires captivantes. Découvrez des vérités cachées, un article à la fois. 📝🔎

Recent Posts

« Vous me traitez d’agressive ? » : accusée d’avoir insulté son public, Julie Pietri se justifie dans un long communiqué

Accusée d'avoir insulté ses fans lors de son concert à Wallers (Hauts-de-France), Julie Pietri, 69 ans, s'est défendue dans un…

27 secondes ago

L’échappée se présente devant la dernière montée du jour, décisive pour la victoire finale

Bienvenue dans cette émission en direct consacrée à la dix-huitième étape du Tour de France 2024, la 111e édition de…

2 minutes ago

Suicide assisté : comment fonctionne la mini-cabine pour se suicider, qui pourrait être utilisée « très bientôt » en Suisse

Une capsule de suicide assisté, qui permet de mettre fin à ses jours sans l'aide d'un médecin, pourrait être utilisée…

5 minutes ago

DAZN réduit sa couverture depuis les stades de Serie A

Alors que DAZN s'apprête à mettre la main sur la quasi-totalité des matchs de Ligue 1 sur le marché français,…

6 minutes ago

50 sites industriels ralentissent leurs émissions de CO2

Un rapport du Réseau Action Climat du 16 juillet 2024 met en évidence les 50 sites industriels les plus polluants…

10 minutes ago

L’acteur dévoile quatre nouveaux tableaux en hommage à son ancienne compagne, Vanessa Paradis

Deux ans après sa première collection d'art, Johnny Depp dévoile quatre nouveaux tableaux inspirés de sa vie, qui seront mis…

12 minutes ago