Voodoo rachète le réseau social BeReal

Elle est connue pour avoir publié, en dix ans, plus de 200 jeux vidéo dits « casual » ou « hypercasual » – ceux auxquels on joue dans le métro, sur son smartphone, pour passer le temps. Mais petit à petit, la licorne française Voodoo s’étend de plus en plus dans le monde des réseaux sociaux. La start-up fondée par Alexandre Yazdi et Laurent Ritter vient d’acquérir BeReal, un réseau social français très apprécié de la « Gen Z » et qui compte 40 millions d’utilisateurs actifs dont le Premier ministre, Gabriel Attal, et des marques comme le PSG ou Puma.

Fondé en 2020 par deux Français, BeReal est l’un des rares réseaux sociaux français à avoir percé à l’étranger, notamment aux Etats-Unis (son premier marché) et au Japon. Il vous permet d’envoyer, une fois par jour et à une heure précise, une photo prise à ce moment-là à vos amis. Sans filtres ni « likes », BeReal se positionne donc comme un anti-Instagram, avec une promesse d’authenticité. Malgré ce succès d’audience et ce taux d’engagement élevé, l’application ne génère actuellement aucun revenu, n’ayant ni publicité ni abonnement. Après une croissance fulgurante, l’application connaît une certaine stabilisation.