Sécurité routière. Le nombre de tués sur les routes en hausse de 9% en avril

En avril 2024, 242 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine, soit une augmentation de 9 % par rapport au même mois de l’année dernière (222), a annoncé ce jeudi la Sécurité routière.

Le nombre de blessés graves (1.285) est également en hausse de 6% par rapport à avril 2023, selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière.

Forte hausse des deux-roues

La Sécurité routière souligne la « forte augmentation » des décès des usagers de deux-roues motorisés avec 71 tués, soit 24 de plus par rapport à avril 2023, mais aussi des piétons, avec 32 tués (+9 tués par rapport à avril 2023) et des cyclistes, avec 18 tués (+5 tués). Le communiqué rappelle « notamment » l’augmentation de la mortalité routière chez les moins de 18 ans et chez les 18-24 ans sur les deux-roues motorisés.

Face à ces augmentations, la déléguée interministérielle à la sécurité routière Florence Guillaume rappelle la « vulnérabilité » des « usagers non-véhiculaires » qu’elle appelle à la « prudence ». Ainsi, il « invite les usagers de la route à être particulièrement attentifs aux autres usagers pour un partage apaisé et responsable de la route ».

Des chiffres stables sur un an

D’une manière générale, la mortalité sur les 12 derniers mois est assez stable, avec une augmentation de +1% par rapport aux 12 mois précédents. Quatre modes de déplacement ont vu leurs chiffres augmenter au cours de la dernière année : la mortalité des piétons (+1 %), la mortalité des cyclistes (+3 %), la mortalité des deux-roues motorisés (+5 %) et la mortalité des « engins de déplacement personnels » ( trottinettes électriques…) qui connaît une nette augmentation (+31%).

En Outre-mer, le bilan s’alourdit également, avec 290 accidents corporels (+14% par rapport à avril 2023). Mais le communiqué fait état d’une baisse du nombre de décès de 52% par rapport à avril 2023 avec 13 tués.

Quitter la version mobile