Robert Fico dans un « état grave », le suspect mis en examen pour « tentative de meurtre »

Le ministre slovaque de l’Intérieur, Matus Sutaj Estok, a annoncé jeudi l’inculpation pour « tentative de meurtre » du tireur présumé, « un loup solitaire » qui a tiré et blessé le Premier ministre Robert Fico. De son côté, le président élu de Slovaquie a appelé jeudi à « suspendre » la campagne des élections européennes.

Le président élu slovaque a appelé, jeudi 16 mai, à « suspendre » la campagne européenne de juin dans un pays miné par les tensions, au lendemain d’un attentat qualifié de « politique » contre le Premier ministre Robert Fico, qui se trouve toujours dans un « état grave ». ».

Visé mercredi, le dirigeant de 59 ans a subi une opération de cinq heures à l’hôpital Roosevelt de Banska Bystrica, dans le centre du pays, où il a été transporté par hélicoptère.

L’agresseur présumé, un homme de 71 ans identifié par les médias slovaques comme un écrivain local, a été inculpé jeudi pour « tentative de meurtre avec préméditation », a annoncé le ministre de l’Intérieur Matus Sutaj Estok, évoquant une attaque « motivée par des considérations politiques ».

« C’était un loup solitaire » qui a décidé d’agir « après les résultats de l’élection présidentielle, dont il était mécontent », a-t-il déclaré.

Face aux tensions au sein de la classe politique, Peter Pellegrini, allié de longue date de Robert Fico, a exhorté les partis à « suspendre temporairement » la campagne en vue du scrutin prévu le 8 juin.

Robert Fico se trouve dans un état « vraiment très grave », souffrant de « multiples blessures », et restera en soins intensifs, selon la directrice de l’hôpital Miriam Lapunikova.

En savoir plus sur FRANCE 24

A lire aussi :
Victime d’une tentative de meurtre, le Premier ministre slovaque devrait survivre
Robert Fico, Premier ministre slovaque, dans un état « critique » après une « tentative d’assassinat »
Populiste, misogyne et pro-Poutine, Robert Fico a reconquis la Slovaquie

Quitter la version mobile